Conseil

Comment préparer ma voiture avant de la vendre ?

Le 5 mai 2017

Pour réussir la vente de votre véhicule automobile, il convient de mettre toutes les chances de votre côté.

Voici quelques lignes qui vous aideront à peaufiner le moindre détail même anodin, pour faire la différence face à un acheteur potentiel.
Apprenez dès maintenant comment tirer le meilleur prix de votre véhicule, pour une transaction idéale !

L’entretien et le nettoyage de la carrosserie

Vous avez passé votre annonce automobile crée sur Algocar.com, et vous disposez de tous les éléments constitutifs à la vente, susceptibles de rassurer l’acheteur ? C’est parfait, mais cela ne représente qu’une partie de votre travail : il vous faut maintenant penser à l’aspect général de votre véhicule.

Même si vous avez assuré l’entretien général depuis tout ce temps, certains détails peuvent faire la différence : vérifiez l’aspect général des peintures et de la carrosserie, repérez d’éventuelles rayures ou griffures de clés par exemple.

Si vous constatez le ternissement de la couleur à certains endroits, cela est peut-être dû à un stationnement prolongé aux abords de zones ensoleillées. Dans ce cas, nous vous conseillons de réaliser un lustrage suivi de l’application d’une cire de protection.

Nettoyage de l’intérieur et de l’habitacle

Après l’aspect extérieur du véhicule, passez à l’intérieur. Apprenez à repérer les détails qui pourraient faire fuir l’acquéreur potentiel :

  • mousses endommagées,
  • moquette dans un état moyen,
  • tapis de sol élimés,
  • etc..

De même, enlevez l’ensemble des accessoires personnalisés que vous auriez pu ajouter au gré du temps – autocollants, désodorisants, fanions de supporters et autres… Si vous avez affaire à un amateur de football, ne prenez pas le risque de provoquer votre interlocuteur avec le mauvais fan club !

Entretien technique

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, apporter une valeur ajoutée à votre véhicule avant la vente : pour cela, l’idéal reste encore d’investir dans un jeu de pneumatiques neufs, car l’état des pneus demeure un critère important. A éviter cependant : les premiers prix dont la qualité peut varier et ne manquera pas de peser sur le prix final.

Pensez également à effectuer la vidange / le remplacement des différents filtres et des bougies et vérifiez l’état des niveaux. Évitez cependant de tomber dans l’excès : assumez par exemple l’état réel des sièges, plutôt que de le dissimuler avec des housses neuves, par exemple.

Pensez au contrôle technique !

La présentation du contrôle technique est un impératif dans la préparation du véhicule à la vente. Ainsi, si votre véhicule est âgé de plus de 4 ans, le contrôle technique doit avoir idéalement moins de 6 mois. Cet élément est à ne surtout pas négliger, car il rassure l’acheteur potentiel.